Location:
6 Olgynska str., office 35,
Kyiv, 01001, Ukraine

Phone: +38 044 227 0060
Fax:   +38 044 227 0060

Le Moniteur – n° 5905

Pour la ZAC de l'Amphithéâtre, à Metz, 2018 sera l'année charnière. Piloté par Metz Métropole sur l'ancienne friche ferroviaire de 28 ha, le programme de 300 000 m2 de surface de plancher (SP) devrait afficher l'an prochain le visage quasi définitif de sa partie nord.L'ambitieux programme mixte Muse et le centre des congrès seront alors achevés, tandis que les derniers projets, totalisant environ 70 000 m2, auront débuté. « En 2018, nous au¬rons ainsi engagé ou livré les deux tiers de la ZAC, anticipe Richard Lioger, président de la Société d'aménagement et de restauration de Metz Métropole (Saremm) et vice-président de Metz Métropole. En dix ans, 230000 m2 auront été construits, c’est une prouesse ! » Des grands noms de l’architecture. Les 83 900 m2 du pro¬gramme Muse, chiffré à 330 millions d'euros TTC, et coordonné sur le plan architectural par Jean-Paul Viguier pour le compte de six maîtres d'ouvrage, seront livrés à l'automne 2017. Ses deux niveaux de parking souterrain et les 37000 m2 de surfaces com¬merciales du groupe Apsys sont prêts depuis l'été dernier. Le gros œuvre a démarré dans la foulée sur la dalle haute du socle : GTM- Hallé (Vinci Construction France), qui en a la charge, coordonne les constructions des immeubles de bureaux (promoteur Lazard Group), de logements (Claude Rizzon, Adim Est et Batigère) et d'une résidence senior (Aegide-Domitys). Adossé à la voie ferrée, le futur centre des congrès, signé Jean-Michel Wilmotte, et porté par la société publique locale Metz Métropole Moselle Congrès, doit être livré courant 2018. Dans l'alignement de ce chantier confié à Eiffage Construction, Demathieu Bard Immobilier achè¬vera dès mars prochain un hôtel de 101 chambres. Sur le même îlot, le groupe messin porte un projet de 14 000 m2 de bureaux. Conçu par l'architecte John D’Eathe, il constituera la dernière pièce de la partie nord de l'Amphithéâtre.
Par ailleurs, la rue des Messageries, l'axe central de la ZAC orientée nord-sud, attend plusieurs programmes de 3000 à 10000 m2 SP sur son flanc ouest, dont 169 logements d'Icade, qui lance la consultation des entreprises. Adim Est prévoit 10400 m2 de bureaux. Et le permis de construire d'une foncière locale pour son «hôtel Starck» - le designer en conçoit la forme et

Le chantier du programme mixte Muse fait partie de l'ensemble de l’aménagement de cette ZAC de 28 hectares au total.

l'aménagement - est attendu dans le courant de cette année. La promotion-construction de ce bâtiment monolithique de 12 étages a été confiée à Demathieu Bard Immobilier.
Un seul Ilot vacant. Un des ultimes programmes d'enver¬gure (25900 m2 SP) devrait s'engager en 2018 sur la partie est de la rue des Messageries, dans le prolongement de Muse. Adim Est et l'architecte Jacques Ferrier ont d'abord programmé un complexe cinématographique de 6 à 8 salles, un pôle sportif et une résidence étudiante. Le démarrage du projet est toutefois suspendu au recours formulé contre l'autorisation d'exploitation du cinéma. Dans une seconde phase, 280 logements et 1300 m2 de bureaux/commerces devraient voir le jour. Rédigé par Nicolas Michelin pour prolonger le centre historique de Metz, le plan d’ur¬banisme de la ZAC ne compte désormais plus qu'un îlot encore vierge de projet. • Philippe Bohlinger